Totale actu foot, mercato, ballon d'or

fifa ballon d'or actualité euro 2016 programme foot programme foot
pub

Equipe de Roumanie à l'Euro 2016

À l’image de l’Italie, de l’Angleterre et de l’Autriche, la Roumanie fait partie des rares équipes à n’avoir perdu aucun match lors des éliminatoires.

La Tricolorii fait même mieux avec une invincibilité de 14 matches qui dure depuis le mois de juin 2014. Premiers adversaires des Bleus à l’Euro 2016,
Anghel Iordanescu, selectionneur, vient de dévoiler la liste des joueurs de la Roumanie à l’Euro 2016.

Goal : Ciprian Tătăruşanu (Fiorentina), Silviu Lung (Astra Giurgiu) Costel Pantilimon (Watford).

Défenseur : Cosmin Moţi (Ludogorets), Dragoş Grigore (Al-Sailiya), Cristian Săpunaru (Pandurii Târgu Jiu), Vlad Chiricheş (Napoli), Valerică Găman (Astra Giurgiu), Steliano Filip (Dinamo Bucarest), Alexandru Matel (Dinamo Zagreb), Răzvan Raţ (Rayo Vallecano)

Milieux : (Steaua Bucarest), Mihai Pintilii (Steaua Bucarest), Gabriel Torje (Osmanlıspor), Alexandru Chipciu (Steaua Bucarest), Lucian Sânmărtean (al-Ittihad), Ovidiu Hoban (Hapoel Beer Sheva), Andrei Prepeliţă (Ludogorets), Adrian Popa (Steaua Bucarest)

Attaquants : Bogdan Stancu (Gençlerbirliği), Florin Andone (Córdoba), Claudiu Keșerü (Ludogorets), Denis Alibec (Astra Giurgiu)

Le taulier de l’équipe: Vlad chiriches

Avec seulement deux buts encaissés lors de la campagne de qualification, la Roumanie est l’équipe ayant pris le moins de buts lors des éliminatoires. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Vlad Chiriches n’est pas étranger à cette performance. Malgré un statut de remplaçant à Naples, Anghel Iordanescu en a fait le patron de sa défense. À la fois puissant et doté d’une bonne lecture du jeu, il est difficile à prendre en défaut.

Le maillon faible, la faiblesse offensive

Très solide défensivement, la Roumanie n’encaisse que très peu de buts. En revanche, la Tricolorii a beaucoup plus de mal à se créer des situations offensives. Il faut dire que le plan de jeu mis en place par le sélectionneur Anghel Iordanescu ne permet pas beaucoup de fantaisies sur le front de l’attaque. Les buteurs ont peu d’occasions à se mettre sous la dent.