Totale actu foot, mercato, ballon d'or

fifa ballon d'or actualité euro 2016 programme foot programme foot
pub

David Luiz

David Luiz transféré au PSG, figure parmi les meilleurs défenseurs de la planète mais il n’a pas réalisé un mondial à la hauteur de son talent et de ses ambitions. L’ancien joueur de Chelsea arrive dans la capitale pour montrer un autre visage. Il lui faudra canaliser son énergie et ses émotions…

Considéré, avant le Mondial, comme l’un des meilleurs défenseurs centraux de la planète, David Luiz a vu sa crédibilité bien entamée durant la compétition. Et notamment lors de la déroute (7-1), toujours inexplicable, subie par la Seleçao face à l’Allemagne en demi-finales. Simple trou d’air dû à une pression surhumaine, l’ancien Blue de Chelsea s’étant retrouvé capitaine en l’absence de Thiago Silva, suspendu, ou problème plus important pouvant se répercuter sur les performances du PSG cette saison ? C’est la question… Le Brésilien va devoir apporter rapidement des réponses. Il sera encore plus surveillé pour la phase finale de la Champions League avec les 8èmes de finales assurés. Sa réputation l’a quand même précédé et on sait qu’en temps normal, ce défenseur dur sur l’homme, rapide et capable de montées rageuses, sait tout faire. Sauf canaliser son énergie ou ses émotions ? La présence à ses côtés de Thiago Silva, qu’il ne côtoyait jusqu’ici qu’en sélection, devrait lui permettre de se maîtriser et de doser ses efforts. Car le chevelu a parfois tendance à s’enflammer et à se disperser.

David Luiz et la Ligue des Champions

La Coupe du monde rangée au rayon des (mauvais) souvenirs, il peut enfin se consacrer à son aventure parisienne. Un nouveau challenge qui lui donnait la banane avant ce fichu Mondial. « Le PSG est une très grande équipe avec des joueurs fantastiques, lançait-il au moment de sa signature dans le club de la capitale. Il y a un grand projet, avec l’ambition de gagner beaucoup de titres. Je pense que d’ici quelque temps, Paris pourra remporter la Ligue des champions. » avec ce transfert de David Luiz au PSG, ce dernier va devoir apprendre à garder ses nerfs, comme le faisait (très bien) Alex avant lui. L’ancien défenseur du PSV Eindhoven et de Chelsea, aujourd’hui à l’AC Milan, est certes beaucoup moins flashy, il n’est pas adepte d’envolées au milieu du terrain mais il fait le job avec sobriété et efficacité. Le seul point commun entre les deux hommes, c’est leur capacité à sortir de leur boîte sur coups de pied arrêtés. Que ce soit pour les frapper ou pour exploiter leur jeu de tête, d’une efficacité redoutable. Premier point positif : le néo-Parisien n’a éprouvé que des sensations positives lorsqu’il est venu parapher son contrat de 5 ans. « Dès le premier contact avec le Paris Saint-Germain, je me suis senti très heureux. C’est une nouvelle étape dans ma vie. Je suis heureux de jouer pour Paris et de montrer ce que je peux faire. » Après le couac du Mondial (sans, cela aurait sans doute été pareil), la moindre de ses performances sera scrutée, analysée, disséquée…

En résumé, la pression sera énorme. Ses partenaires et notamment les Brésiliens, en nombre dans le vestiaire parisien, auront un rôle à jouer pour lui faciliter la tâche. « J’ai hâte de jouer avec mes nouveaux coéquipiers. Les Brésiliens, bien sûr, mais aussi tous les autres, poursuivait David Luiz. Le fait que tant de Brésiliens jouent pour le PSG sera d’une grande aide, sans aucun doute. Ce sont de grands footballeurs mais aussi de grands amis. Nous serons en mesure d’apporter une bonne ambiance au PSG. Elle nous aidera à obtenir les résultats dont nous avons besoin sur le terrain. » Y’a plus qu’à !